L'Actionnariat Salarié Devenir actionnaire salarié

Nicolas Aubert

Date de parution : Mai 2009
ISBN : 978-2-9150-7032-3
12 x 21 cm
184 pages
Prix 19.00 euros

Les déterminants des investissements des salariés en actions de leur entreprise

Cette recherche est motivée par un constat. L’actionnariat salarié est une forme d’épargne de plus en plus plébiscitée. La concentration de l’épargne salariale en actionnariat salarié est de plus en plus forte. Ces évolutions traduisent un fait : les salariés confrontés à une offre d’épargne salariale ont tendance à sélectionner l’actionnariat salarié. La forte exposition au risque des salariés actionnaires peut avoir des conséquences pour leur patrimoine et leur emploi. Pour l’entreprise, les coûts de cette exposition au risque peuvent aussi être conséquents. Ces constats nous ont conduit à nous interroger sur les causes des investissements des salariés en actionnaires de leur entreprise. Se faisant, cette recherche tente de répondre à la question : Pourquoi les salariés achètent-ils des actions de leur entreprise ?

Afin de répondre à cette question, nous présentons les résultats des études américaines qui se sont intéressés à ce phénomène à la suite de l’affaire Enron. Des experts de l’épargne salariale et des salariés français ont ensuite été interrogés. Nous avons enfin étudié les comportements d’épargne des salariés d’un groupe français cotée.

Cet ouvrage s’adresse aussi bien aux professionnels d’entreprises qui s’intéressent à divers titres à l’actionnariat salarié, qu’aux hommes politiques dont les réglementations ont un impact important sur les pratiques d’entreprises. Il intéressera également les enseignants, chercheurs et étudiants en Economie, Commerce et Gestion.

Nicolas Aubert est docteur en sciences de gestion et Maître de Conférences à l’Université de la Méditerranée Aix-Marseille II où il enseigne la finance d’entreprise. Ses recherches publiées dans des revues françaises et étrangères portent sur l’actionnariat salarié et l’épargne salariale. Sa thèse, dont s’inspire cet ouvrage, a reçu le prix de la meilleure thèse de finance soutenue en France.